Un parc photovoltaïque sur l’ancien circuit automobile

URBASOLAR inaugure la première centrale au sol du département de la  Dordogne

 C’est à Faux, en Dordogne qu’a été inaugurée la première centrale solaire de Dordogne en présence de M. le Maire Alain Legal, M. le Député Michel Delpon, M. le Sénateur Bernard Cazeau, M. le Vice-Président du Sénat Claude Bérit-Débat, Mme la Préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, et des équipes d’Urbasolar,aux côtés de nombreux élus, ainsi que des habitants de la commune.

Situé sur les terrains d’un ancien circuit automobile abandonné et d’un ancien de ball-trap, ce projet s’inscrit dans une volonté communale de réhabiliter et dépolluer des terrains fortement impactés et faire du site une vitrine en matière d’énergies renouvelables.

La réalisation du projet a donc été accompagnée de mesures environnementales fortes, avec notamment la création d’habitats favorables aux papillons, la mise en place de clôtures avec passages à faune, la réalisation de boisements compensateurs ou encore le balisage des zones mésophiles à préserver.

Ce parc de 16 ha, équipé de 40 920 modules français, développe une puissance de 11.5 MWc, et produira chaque année l’équivalent de la consommation de 5 000 foyers (hors chauffage).

C’est le spécialiste français du photovoltaïque URBASOLAR qui a développé, financé et construit cette centrale solaire exemplaire. Il en assurera l’exploitation depuis son centre de supervision de Montpellier.

La réalisation de ce projet vertueux souligne une nouvelle fois la qualité des offres d’URBASOLAR aux collectivités. Il témoigne aussi de la pertinence du développement de l’énergie solaire et de la transition énergétique, où les territoires et les entreprises ont un rôle majeur à jouer.